Symboles de la République

Le drapeau du Bénin est composé de deux bandes horizontales jaune (dessus) et rouge marquées d’une bande verte d’égale largeur du côté de la lance.
La signification des couleurs est expliquée dans l’hymne national du Bénin, L’Aube Nouvelle : le vert rappelle l’espoir, le rouge le courage des ancêtres et le jaune indique le présage.
Il est adopté le 16 novembre 1959 et utilisé pour la première fois le 1er août 1960. Il est abandonné en 1975 pendant la période marxisme-léninisme (1972-1989) puis réutilisé à partir du 1er août 1990.

Le drapeau du Bénin

 

L’ARMOIRIE

L’armoirie de la République du Bénin a été réadoptée en 1990 après avoir été remplacée durant la période de 1975 à 1990.

Blasonnement : Écartelé au premier quartier argent, un fort traditionnel (Tata somba) d’or à quatre tours pavillonnées ; au deuxième aussi argent, la croix de l’Ordre de l’Etoile noire du Bénin qui est symbole de vie ; au troisième encore d’argent, un cocotier de sinople fruité au naturel, rappelant les héros ; au quatrième toujours d’argent, un navire trois mâts, évocateur de la pénétration européenne dans le pays. écu soutenu par deux panthères mouchetées au naturel, timbré de deux cornes d’abondance de sable (noires) emplies de maïs et posé sur un listel portant la devise du Bénin : « FRATERNITÉ – JUSTICE – TRAVAIL ».

Armoiries du Bénin

 

LE SCEAU DE LA RÉPUBLIQUE DU BÉNIN

Le Sceau de l’Etat, constitué par un disque de cent vingt millimètres de diamètre, représente :

A l’avers une pirogue chargée de six étoiles à cinq rais voguant sur des ondes, accompagnée au chef d’un arc avec une flèche en palme soutenu de deux ré cades en sautoir et, dans le bas, d’une banderole portant la devise «FRATERNITE – JUSTICE – TRAVAIL » avec, à l’entour, l’inscription «République du Bénin » ; et

Au revers un écu coupé au premier de sinople, au deuxième parti d’or et de gueules, qui sont les trois couleurs du drapeau, l’écu entouré de deux palmes au naturel les tiges passées en sautoir.


Le sceau du Bénin

 

LA CONSTITUTION DE LA RÉPUBLIQUE DU BÉNIN

La Constitution du 11 décembre 1990 fut adoptée pour assurer au Bénin la stabilité politique et pour y instaurer une démocratie pluraliste et un État de droit.

 

L’HYMNE NATIONAL : L’AUBE NOUVELLE

L’Aube Nouvelle est l’hymne national du Bénin. Il a été écrit et composé par l’Abbé Gilbert Jean DAGNON et adopté à l’indépendance du Dahomey en 1960.

Quand en 1975, le Dahomey a été rebaptisé en République du Bénin, l’hymne national a été conservé, mais les occurrences des mots Dahomey et Dahoméen ont été remplacées dans le texte, respectivement, par Bénin et Béninois, ce qui explique que certains de ces alexandrins ont à présent… onze syllabes ! Parole :

1er COUPLET :

Jadis à son appel, nos aïeux, sans faiblesse
Ont su avec courage, ardeur, pleins d’allégresse
Livrer au prix du sang des combats éclatants
Accourez-vous aussi, bâtisseurs du présent,
Plus forts dans l’unité, chaque jour à la tâche,
Pour la postérité, construisez sans relâche.

Refrain :

Enfants du Bénin debout !
La liberté d’un cri sonore
Chante aux premiers feux de l’aurore
Enfants du Bénin, debout !

2ème COUPLET :

Quand partout souffle un vent de colère et de haine
Béninois, sois fier, et d’une âme sereine,
Confiant dans l’avenir, regarde ton drapeau
Dans le vert tu liras l’espoir du renouveau ;
De tes aïeux le rouge évoque le courage ;
Des plus riches trésors le jaune est le présage.

au refrain

3ème COUPLET :

Tes monts ensoleillés, tes palmiers, ta verdure,
Cher Bénin, partout font ta vive parure.
Ton sol offre à chacun la richesse des fruits.
Bénin, désormais que tes fils tous unis,
D’un fraternel élan partagent l’espérance.
De te voir à jamais heureux dans l’abondance.